Revenir à la navigation Aller au contenu principal

Supervision

Émilie Danchin supervise les professionnels qui utilisent des photographies et des activités photographiques dans un but thérapeutique dans des cadres de santé mentale et sociale ou pour apporter un mieux-être dans des centres d’art, de développement personnel ou de ressources humaines dans des entreprises.

Pour les professionnels de la santé mentale (psychologues, psychiatres, psychothérapeutes, thérapeutes et art-thérapeutes), les supervisions serviront à se concentrer sur l’analyse de la présence ou l’absence des images dans l’existence des patients par le biais de l’utilisation de la photographie et de l’interprétation des rêves et la prise en compte de leur situation relationnelle dans le cadre de leurs traitements en consultation privée ou en institution. L’analyse des séances de consultations et le soutien méthodologique de l’utilisation des techniques de photothérapie est au centre des supervisions.

Les supervisions s’adressent également aux professionnels de la santé psycho-sociale ou aux photographes, artistes, qui ont accompli du chemin dans le domaine de l’expérience artistique, soignante ou pédagogique ou de la relation d’aide et qui ont acquis des compétences en techniques de photothérapie, de photographie thérapeutique et de photographie sociale, notamment ceux qui ont suivi la formation à La Photothérapie Comprendre la pertinence des pratiques photographiques dans des cadres de soin et de relations humaines. Une introduction aux techniques de photothérapie, de photographie thérapeutique et sociale dans le modèle relationnel et la méthodologie projective. Les supervisions serviront ici à répondre à des questions d’ordre méthodologique dans la mise en place et la tenue d’ateliers de photographie thérapeutique et d’action sociale ou en entreprise. Certains enjeux ou difficultés d’ordre relationnel peuvent être repris et interrogés (les participants difficiles, la question du cadre, l’équipe et le groupe).