Revenir à la navigation Aller au contenu principal

Livres

Le Bois des Rêves, livre photo d'Émilie Danchin (auto-édition, graphisme Catherine De Cocq, texte et photo Émilie Danchin) / couverture

Le Bois des Rêves

Le Bois des Rêves est le fruit d’un travail de performance et de photographie effectué dans une propriété remarquable par son architecture et ses jardins dans le style Arts and Crafts. Ce site patrimonial se prêtait à sa proposition d’investir librement un espace et un corps, le sien en l’occurrence, dans un lieu étranger qui permette d’aborder la question des origines de façon paradoxale, c’est-à-dire partant d’un lieu originel qui aurait lui-même disparu. Or, cette propriété convoquait, toutes mémoires confondues, son propre lieu de naissance anglais, les maisons grand-maternelles, leurs jardins à la campagne et à la mer, le bain, les tissus, les boiseries, les odeurs, les vêtements, les meubles, la musicalité... toute une atmosphère qui lui est globalement, culturellement familière. Et simultanément, elle rappelait l’absence, les personnes disparues, l’effraction, le vide corporel, la maison restée jusqu’il y a peu au sein d’une même famille, la perte, la filiation qui s’est interrompue.

Livre électronique, édition papier limitée disponible sur commande
Conception graphique Catherine De Cocq

Consulter la publication

Magnolia

Emilie Danchin prolonge vers de nouvelles pistes, une sorte de troisième voie qui sillonne entre les genres, une approche éprouvée déjà de longue date. Portraits ou mises en scène ? Projection de soi ou introspection ? Jeu futile ou profondes implications ? A travers ces personnages à l’étrangeté assumée, ce sont aussi les genres photographiques qui se voient secoués à l’intérieur du cadre, pourtant classique et rigoureux, du carré noir et blanc. Peu importent le diagnostic, l’étiquette ou l’interprétation: seuls comptent les échos, les déplacements, les ambiguïtés. Toutefois des réponses fortes sortent de ce jeu de questions : les images. Et sur ce fil rouge – fil à soi(e), qu’y a-t-il d’elle en lui, question simple et inépuisable –, c’est finalement l’œil du spectateur, troublé et ambivalent, qui ne sait comment se poser, qui se doit de douter.

Livre photo et conversation avec Emmanuel d’Autreppe
Édition électronique, édition papier limitée disponible sur commande ; c
onception graphique Catherine De Cocq

Consulter la publication
Belle comme une image, livre photo d'Émilie Danchin (auto-édition, graphisme Catherine De Cocq, texte et photo Émilie Danchin) / couverture

Belle comme une image

Dans la série de photographies Belle comme une image, Émilie Danchin propose des portraits symboliques de femmes principalement issues de l’immigration marocaine. Peu habituées aux regards sur elles-mêmes, elles se méfient globalement du regard public. Réalisées dans le cadre d’ateliers de photographie thérapeutique et d’action sociale, ces images questionnent et révèlent avec force et pudeur une identité féminine souvent intériorisée depuis le plus jeune âge.

Livre électronique, édition papier limitée disponible sur commande
Conception graphique Catherine De Cocq ; photos et textes Émilie Danchin

Consulter la publication
Les Frontaliers, livre photo d'Émilie Danchin (auto-édition, graphisme Catherine De Coscq, texte Pedro Eiras) / couverture

Les Frontaliers

Les Frontaliers est une autre manière de nommer les états limites, que vivent des personnes dont la sensibilité ou la structure de personnalité sont hétérogènes. Ces personnes vivent et survivent sur le fil, au point d’articulation de deux mondes, entre intériorité et extériorité. Même si la crainte d’un effondrement psychique est souvent proche pour eux, Émilie Danchin a voulu partager une forme de beauté et de drôlerie spécifiques à ces êtres dont elle fait partie. C’est d’ailleurs probablement d'elle dont il s’agit, plus spécifiquement, dans cette série, posant un regard sur le monde avec une étrange intensité.

Livre électronique, édition papier limitée disponible sur commande
Conception graphique Catherine De Cocq, photos Émilie Danchin, texte Pedro Eiras

Consulter la publication
Terrain connu, livre photo d'Émilie Danchin (éditions Yellow Now, collection Angles vifs) / couverture

Terrain connu, éd. Yellow Now, coll. Angles Vifs

Émilie Danchin pratique le portrait et, au détour d’entretiens photographiques, cherche à matérialiser l’inconscient. "J’ai songé à ces endroits où l’on tend, sans vraiment savoir pourquoi, à se perdre dans nos pensées. On ne s’y oublie pas pour autant, bien au contraire, car si l’on semble s’y perdre, on y est solidement ancré…"

Éditions Yellow now, collection Angles vifs, 2011, 88 pages, 17 x 21 cm, ISBN 978-2-87340-282-2, 20.00 €
Commander le livre chez Yellow Now ou sur Amazon.

Consulter la publication

Le cabinet de Monsieur Pinterovic

Il est devenu fameux l’échange entre Freud et Jung sur la question sur le transfert au cours de leur première entrevue, lorsqu’à la question de Freud "Et que pensez-vous du transfert? ", Jung répond "C’est l’alpha et l’oméga de la méthode analytique"... et Freud de clôturer par "Alors vous avez compris l’essentiel"...

Publication électronique, édition papier limitée disponible sur commande
Conception graphique Catherine De Cocq, photos Émilie Danchin, texte Antoine Pinterovic

Consulter la publication

Autofiction (roman photo, édition papier limitée disponible sur commande)

0/0

Commander une œuvre d'art

Vous pouvez acheter les photographies, les dessins et les collages de l'artiste. Contacter Émilie Danchin pour vous renseigner et commander une œuvre.

Contacter